L’inventeur des tee-shirts en braille cherche des top-modèles


La réputation de Mason Ewing n’est plus à faire dans le monde de la mode. Le styliste aveugle s’est frayé une place dans le milieu dès 2005, en créant la première marque au monde de vêtements en braille. L’emblème ? Un chérubin métis aux yeux bleus, « bébé Madison ». La ligne de points blancs donne aux non-voyants la couleur du tissu et la description de l’imprimé. Chaque pièce, made in USA, est garantie 100 % coton-bio. Depuis, le créateur a habillé Miss France 2007 et le footballeur Emmanuel Petit, ouvert sa boutique en ligne, et tenté sa chance dans le cinéma. A 32 ans, celui qui a passé une partie de sa jeunesse entre Choisy-le-Roi, Villejuif et Champigny, base ses projets futurs dans le Val-de-Marne.

Maltraitances à Choisy

« Mes vêtements se vendent dans plusieurs boutiques d’Ile-de-France depuis juin, explique Mason Ewing. Dans le 94, ils sont en rayon chez Hawaii Surf à Ivry, l’un de mes partenaires depuis plusieurs années. » Mais le styliste programme déjà la fin de sa carrière dans la mode. « En choisissant mon métier, je voulais concrétiser le rêve de ma défunte maman », confie ce Camerounais d’origine.

Avant la publication de sa biographie l’an prochain, il ne reviendra pas sur son placement chez sa grand-tante à Choisy, ni sur les maltraitances subies dans ce foyer et qui ont fait les gros titres. Ce sont pourtant les coups répétés, les brûlures et le « piment dans les yeux » qui ont provoqué son coma puis sa perte de vue à l’âge de 14 ans. « Aujourd’hui, j’estime avoir rendu hommage à ma mère et j’ai décidé de penser à moi. »

Il se lance dans le cinéma

Avant de raccrocher, il organise un dernier défilé à Paris le 9 avril, jour de son anniversaire. « Je lance un appel aux mannequins volontaires du Val-de-Marne. J’en cherche 14, hommes et femmes, et je veux donner leur chance à ceux qui ne voient pas, n’entendent pas ou ne parlent pas. » Le casting débutera en février *.

Mason Ewing, alias Cyril Elong, entend désormais se consacrer au cinéma. « Je produis une série télé, Mickey Boom, à la manière de Malcolm ou des Simpson. Le tournage doit démarrer sous peu. L’un des comédiens, Jérémy Sultana, est originaire de Noiseau. J’aimerais filmer dans le 94. » Les épisodes de 26 minutes raconteront l’histoire d’un groupe d’amis aux personnalités décalées.

Le dernier projet de ce professionnel multi-casquettes sera dédié à son association d’aide à l’enfance et aux handicapés, « Sos Madison International », qui touche déjà 5 % sur chaque vente de tee-shirt. « Je prépare un tournoi de foot amateur en avril, révèle Mason Ewing. La journée sera parrainée par Emmanuel Petit avec le soutien des Black Stars », l’association d’anciens joueurs professionnels. « Nous sommes à la recherche d’un stade, à bon entendeur… »

* Contacter Mason Ewing par mail (contact@masonewingcorp.com) avant le 30 janvier.

Source : www.leparisien.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s