Les Rollkers : Des patins connectés pour «révolutionner notre façon de marcher»


Un entrepreneur dijonnais vient de présenter ses Rollkers…

paul_chavand_2015

Paul Chavand, inventeur des Rollkers, les patins connectés.

«L’idée n’est pas d’avoir les mouvements d’un patineur, mais de reproduire les mouvements de la marche. Les roues sous l’appareil accélèrent le mouvement», explique Paul Chavand, leur inventeur dijonnais, en présentant son prototype (1).

L’appareil ? Des «Rollkers» qui ambitionnent de changer les déplacements piétons avec leurs roues connectées. Des patins à roulettes en quelque sorte, mais l’inventeur préfère les décrire comme des «accélérateurs de marche». Et l’an dernier, le jury du 41ème Salon mondial des inventions de Genève ne s’y était pas trompé, décernant aux rollkers la médaille d’argent catégorie «Transports».

Connectées au smartphone

Sous la plateforme où l’utilisateur pose le pied, chacun des deux engins compte quatre roues, une batterie et un moteur électriques, ainsi qu’un système électronique de contrôle. Ce dernier permet entre autres de stabiliser l’appareil: quand on monte dessus, pas besoin de chercher une position d’équilibre comme sur des patins traditionnels, «on marche tranquillement», assure Paul Chavand.

paul_chavand_2015_2

Les Rollkers se connectent aussi à un smartphone, afin de les personnaliser (en fixant une vitesse maximale ou en réglant l’intensité du freinage), mais aussi de récupérer des statistiques sur ses déplacements.

Jusqu’à à 10 km/h

Paul Chavand, ex-professeur de mathématiques et consultant en informatique, dit s’être inspiré du tapis roulant: comme lui, les Rollkers accélèrent la vitesse de marche, qui peut quasiment doubler. «On n’est pas dans la course, mais un jeune qui se sent à l’aise va pouvoir aller à 10 km/h là où avant il marchait à 4 ou 5 km/h», estime-t-il. «Pour l’instant on considère que c’est la vitesse de pointe, pour une raison plus sociale que technique: sur des trottoirs, dépasser 10 km/h ça paraît un peu une gageure, surtout s’il y a un petit peu de monde.»

L’appareil pourrait selon lui s’avérer utile dans les déplacements quotidiens. «On peut imaginer quelqu’un dans une banlieue, qui doit rejoindre sa station de RER et qui va se payer tous les jours deux fois 20 minutes de marche. Et bien là il aura deux fois dix minutes (…) tout en marchant tout à fait au même rythme.» Des Rollkers qui s’avèrent aussi bien pratiques pour jouer les Michael Jackson et pratiquer son moonwalk.

(1). Paul Chavand présentera son prototype au salon d’électronique grand public International CES, qui ouvre officiellement ses portes, ce mardi à Las Vegas. Il espère y trouver des partenaires (financement et distribution) pour une production qui pourrait démarrer en 2016.

Source : AFP

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s