Chasse : un gilet pour chiens contre les sangliers


franck_pages_2015

Franck Pagès, l’inventeur du gilet de protection pour chien, chez Espuna, a affiné techniquement le produit.

L’entreprise Espuna de Lézignan-Corbières a mis au point un gilet de protection pour les chiens de chasse qui les protège contre les attaques des sangliers. Efficacité redoutable.

La société Espuna de Lézignan-Corbières est depuis près de cinquante années spécialisée dans les gants et les vêtements de protection aussi bien pour la métallurgie, la sidérurgie que l’agroalimentaire. Mais l’entreprise toujours très innovante sait aussi relever les défis.«Un jour, un commerçant, spécialisé dans les articles de chasse, m’a lancé, vous devriez faire quelque chose pour protéger les chiens de chasse contre sangliers», se souvient Franck Pagès, en charge de la recherche et du développement dans l’entreprise.

«J’ai aussitôt suggéré cette idée au patron, Claude Lozano, Allez-y m’a-t-il dit en souriant si tu veux t’amuser fais-le», lui rétorque le Pdg de la société de l’époque. Le défi c’était en juillet 2009. Les chiens de chasse aux sangliers essuient régulièrement des coups de crocs des sangliers provoquant souvent des blessures graves au thorax, à l’abdomen. «Certaines blessures nécessitent des soins qui peuvent atteindre jusqu’à 7 000,00 € chez le vétérinaire», indique, Lucie Akrour, responsable marketing. Franck Pagès, qui a plus de 28 ans d’expérience dans les gants et vêtements de protection, commence à plancher sur le sujet.

Six mois d’études, de tests avant de déposer le brevet

Les premières esquisses ne lui donnent pas satisfaction et il persévère encore quand six mois plus tard, il tente un assemblage de tissus. «ça, c’est un tissu que nous avons trouvé chez notre fournisseur à Mazamet. Il est utilisé pour fabriquer les combinaisons pour les escrimeurs et résiste à toutes les piqûres. Là, un tissu style Kevlar, utilisé aussi par la Nasa, bien plus solide que le cuir et surtout beaucoup mois lourd. Là, un autre revêtement thermorégulateur qui maintient la température, puis un autre impossible à déchirer et si difficile à couper que nous faisons appel à une société spécialisée par réaliser les patrons», explique Franck Pagès.

Après six longs mois d’études, de tests, de travail, la société Espuna dépose son brevet. Les premiers essais sur les chiens sont concluants et les chasseurs après les battues ne sont plus obligés de passer par la case véto qui engendrait des frais conséquents.

400 à 500 gilets par an

«Nous fabriquons plusieurs modèles pour des chiens très différents du petit Fox en passant par les Beagles jusqu’au Bruno du Jura. Pour nous, c’est le cas de le dire, la fabrication de ces gilets de protection pour chien c’est vraiment une niche. Nous en fabriquons que 400 à 500 par an de plus la fabrication d’un gilet nécessite plus de deux heures et demie de travail alors qu’une paire de gants de protection, c’est quinze minutes», précise le responsable du développement. Selon la taille des chiens, les gilets sont vendus de 260 à 320 €. Les chiens de chasse sont désormais sous haute protection.

Auteur : Jean-Luc Letitre

Source : www.ladepeche.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s