2099 : un monde de robots et d’immortels ?


L’inventeur et futurologue américain Raymond Kurzweil est l’auteur de nombreuses prévisions technologiques, dont les premières remontent à son livre L’Ère des machines intelligentes en 1990. Le futurologue a récemment exposé sa vision de l’avenir au congrès international SAE 2015 de Detroit.

Quand on regroupe les dates qu’il commente dans une même liste, on obtient un pronostic détaillé de l’évolution technologique d’ici la fin du XXIe siècle. Raymond Kurzweil a commencé à s’intéresser à l’évolution parallèle des hommes et des machines pendant ses études à l’Institut de technologie du Massachusetts (MIT). Aujourd’hui, mettre en œuvre des idées fantastiques est devenu pour lui une tâche quotidienne: depuis trois ans il occupe le poste de directeur de l’ingénierie chez Google pour travailler sur les projets relatifs à l’apprentissage automatisé et au traitement du langage.

Les prédictions de Kurzweil sont intéressantes au moins parce que plusieurs de ses pronostics antérieurs se réalisent en effet: les systèmes de réalité augmentée et virtuelle, l’électronique portable, les vêtements « intelligents », les assistants électroniques (comme Google, Siri et Cortana), les voitures à pilotage automatique et des dizaines d’autres changements de la vie quotidienne.

Alors, de quoi sera fait notre avenir selon Raymond Kurzweil ?

2019

La plupart des humains posséderont plusieurs ordinateurs, même si la sémantique du terme en soi changera également. La puissance de traitement des ordinateurs valant moins de 4 000 dollars atteindra 20 quadrillions d’opérations à la seconde. Les micro-ordinateurs seront intégrés partout dans la vie quotidienne — dans les vêtements, les bijoux, les meubles et mêmes les murs. Cela concerne également les appareils photos et les caméscopes, dont les objectifs seront réduits à la taille d’une tête d’épingle.

Les hommes disposeront de systèmes de réalité virtuelle projetant une image directement sur leur rétine. Les utilisateurs communiqueront avec leurs ordinateurs via une interface vocale et gestuelle bidirectionnelle, pratiquement sans aucun recours au clavier. Les fils et autres câbles pour les appareils périphériques disparaîtront presque entièrement.

Les aveugles et les malvoyants pourront porter des lunettes qui interpréteront le monde réel grâce à la parole. De la même manière, les personnes malentendantes utiliseront des appareils portables qui transformeront la parole en texte ou en signes, et la musique en images ou en sensations tactiles. On créera une rétine artificielle, une oreille bionique et d’autres implants neuronaux, mais ils existeront en nombre limité.

Les patients ayant une moelle épinière endommagée pourront retrouver l’usage de leurs jambes grâce à un exosquelette contrôlé via une interface cerveau-ordinateur ou par des commandes directes de leurs propres terminaisons nerveuses. De nombreux dispositifs d’interactivité tactile verront le jour. Par exemple, des gants ou même des costumes entiers transmettant des attouchements à distance. Ils seront utilisés dans des systèmes de réalité virtuelle et pour une communication plus émotionnelle entre les hommes par internet, y compris les relations sexuelles virtuelles.

Les grilles volumiques de nanotubes évinceront le silicium de la micro-électronique. Au lieu des algorithmes traditionnels, on utilisera activement des réseaux neuronaux parallèles et des algorithmes génétiques.

Les systèmes de traduction automatique seront si efficaces qu’ils seront largement répandus dans les différents domaines professionnels et dans la vie quotidienne.

2021

L’accès à internet sera accessible sur 85% de la surface terrestre. Il sera essentiellement sans fil et très bon marché. Son paiement formel sera débité automatiquement.

Les logiciels informatiques apprendront à créer des œuvres d’art d’un même niveau que leurs contemporains, voire mieux. Des tableaux, des compositions musicales et des sculptures seront créés par l’intelligence artificielle.

Les livres édités sur papier se feront rares. Le principal moyen de visionnement des textes passera par des écrans portables minces et légers à très haute résolution.

2022

Les robots seront aussi habituels que les animaux domestiques. Les gouvernements des pays développés adopteront des lois réglementant les rapports entre les hommes et les robots. Quelques années plus tôt, des textes encadreront les relations avec les personnages virtuels à qui certains commenceront à accorder davantage de temps qu’aux conversations avec des hommes.

2024

Les systèmes de pilotage automatique et d’aide à la conduite seront largement répandus dans les voitures, les camions et les transports en commun. Dans certains pays il sera même interdit de conduire une voiture sans assistance électronique. Entre 2020 et 2025 apparaîtront des appareils volants personnels compacts.

2025

Les appareils électroniques commenceront à céder la place aux appareils implantés. Nous apprendrons à lutter efficacement contre les processus de vieillissement et prolongerons constamment la vie à l’aide de nanorobots et d’autres technologies qui n’ont pas encore de nom.

2028

L’énergie alternative sera l’une des technologies de base pour le développement de toutes les autres. Elle sera affirmée comme concept dominant. Les batteries solaires seront efficaces à tel point qu’elles suffiront à couvrir la majeure partie des dépenses énergétiques.

2029

Un ordinateur pourra non seulement passer le test de Turing, mais même mieux que beaucoup d’interlocuteurs réels. Un ordinateur valant 1 000 dollars dépassera largement les capacités du cerveau d’un être humain dans la plupart des domaines.

La simulation du cerveau deviendra bien plus précise. Les fonctions de centaines de divers sous-régions seront définies, ainsi que les algorithmes de leur développement et de leur fonctionnement. Elles seront décryptées et incluses dans les algorithmes des réseau neuronaux.

2031

Beaucoup d’hommes deviendront volontairement des cyborgs et, en raison de l’abondance des implants, la notion même d' »être humain » sera redéfinie. Les organes seront fabriqués par des machines dans tous les grands hôpitaux.

Des implants informatiques seront créés avec une connexion directe au cerveau et des groupes neuronaux particuliers. Ils pourront apporter à l’homme des possibilités extraordinaires — améliorer la perception, accroître la mémoire, augmenter la vitesse de réaction et réduire le temps d’apprentissage.

2033

Les ordinateurs commenceront à apprendre sans l’intervention de l’homme. Les formes d’intelligence non-biologiques uniront la subtilité de l’intelligence humaine avec la vitesse, la mémoire et les capacités illimitées d’échange de connaissances de l’intelligence artificielle.

Pratiquement toutes les voitures seront autoguidées. Les travaux agricoles et les systèmes de transport seront également entièrement automatisés.

2034

L’évolution de l’IA conduira à l’apparition de mouvements sociaux pour les droits des machines. Le programme global de défense spatiale empêchera efficacement la chute de météorites et d’astéroïdes sur Terre.

2038

Le transhumanisme sera l’un des secteurs clés de l’activité humaine. Les implants neuronaux permettront d’avoir une meilleure orientation professionnelle et toutes les connaissances spécifiques. Il sera possible de contrôler ses propres cellules corporelles pour programmer de nouvelles fonctions et soigner des maladies.

2041

Le débit internet maximal sera des centaines de millions de fois plus élevé qu’aujourd’hui, et les moteurs de recherche seront intégrés partout. Il sera possible de faire des recherches par la pensée via une interface neuronal directe (IND).

2045

Première réalisation de l’immortalité physique : les nanorobots aideront à surmonter l’apoptose et protégeront l’organisme de tout effet négatif.

2049

La nourriture sera assemblée par des nanorobots avec des moyens improvisés. Cette nourriture sera en tout point identique à son homologue « naturel », mais pourra prendre n’importe quelle forme par une simple modification du programme. Par exemple, elle pourra être plus ou moins calorique, changer son contenu en acides aminés, en vitamines, en microéléments et même inclure initialement des ferments pour sa digestion. La technologie de production de la nourriture synthétique réglera le problème de la famine et rendra la production alimentaire indépendante des conditions climatiques et des ressources naturelles.

La différence entre la réalité virtuelle est ce qu’il est convenu appeler le « monde réel » s’effacera complètement. À cela contribueront le développement des systèmes de réalité augmentée et le fait que pratiquement tous les objets physiques pourront effectuer un assemblage autonome immédiat ou changer leurs propriétés.

2072-2099

Les nanotechnologies engendreront les picotechnologies. On pourra alors manipuler des structures d’une dimension d’un milliardième de millimètre. Ce sera le début de l’ère de la singularité technologique, qui s’étendra au-delà de la Terre avec l’humanité. Notre réflexion n’aura plus d’avantages sur l’IA. Les humains et les robots se mélangeront à tous les niveaux de la vie. De nombreux individus n’auront même plus de forme permanente. Ils existeront sous formes de programmes, leur conscience sera capable de contrôler à la fois plusieurs corps physiques et d’en créer de nouveaux. Les frontières entre les manifestations matérielles des identités s’effaceront progressivement, c’est pourquoi il sera impossible de calculer le nombre exact d’hommes sur la planète et en dehors.

Contenu réalisé à partir d’informations émanant de sources ouvertes.

Source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s