James Dyson


james_dyson_2015

L’aspirateur sans sac a permis de faire connaître au niveau international son créateur de génie : James Dyson. Grâce à sa société Dyson, ce « Géo Trouvetou » révolutionne aujourd’hui encore le monde de l’électroménager et inspire les ingénieurs de demain.

JAMES DYSON, UN INVENTEUR TALENTUEUX

Après des études de dessin d’ameublement et de décoration d’intérieur à la prestigieuse école Royal College of Art, James Dyson intègre la société Rotork. Son rôle : superviser la nouvelle division consacrée aux matériaux destinés à la marine. Trois ans plus tard, ce bourreau de travail siège déjà à la direction de l’entreprise. Malgré un parcours plus que prometteur, il démissionne l’année suivante. James Dyson se coiffe de la casquette d’inventeur. Son premier projet : le Ballbarrow. Le jeune homme imagine une brouette équipée d’une roue ballon. Ce nouveau pneu ne s’embourbe plus dans le sol. Le jeune homme remporte, en 1977, sa première récompense : le prix Building Design Innovation. Ensuite, plus rien ne peut l’arrêter. Il dessine un rouleau de jardin rempli d’eau, un Trolley Ball, le Wheelboat et surtout le premier aspirateur sans sac doté de la technologie Dual Cyclone.

apsirateur_dyson

JAMES DYSON, LE STEVE JOBS DE L’ÉLECTROMÉNAGER

Avec ses cheveux poivre et sel, son regard bleu azur et son allure décontractée, difficile de ne pas succomber aux charmes de James Dyson. Ce génie de l’électroménager et du marketing rappelle en de nombreux points un dénommé Steve Jobs. Ce soixantenaire dynamique intervient à chaque étape de la conception. Il fixe ainsi le cap à suivre et les créations de demain. Et enfin, sur la scène médiatique, son charisme fait des étincelles. Son avantage par rapport à Steve Jobs : il détient dans son intégralité la société Dyson.

SIR JAMES DYSON

James Dyson incarne un inventeur novateur et un modèle de réussite pour de nombreuses générations. Généreux, il décide très tôt de partager son savoir. En 1990 à 1992, James Dyson préside le collège d’enseignement supérieur de Bath. De 1992 à 1996, il occupe le siège d’examinateur externe de la faculté d’Étude et de conception industrielle au Royal College of Art. En 1996 lui est attribué un doctorat honorifique de Lettres de l’université de Staffordshire. La même année, il devient membre de la Chartered Society of Engineers. En 1997, il est nommé membre du Design Council et administrateur du Design Museum. En 1998, il reçoit la plus haute distinction. La reine l’honore du titre de Commandeur de l’Empire britannique.

LA FONDATION JAMES DYSON

Le monde a un besoin constant d’ingénieurs. Leur savoir-faire leur permet de résoudre un certain nombre de problèmes. La fondation James Dyson tente de susciter de futures vocations. Les sciences, la technologie et l’ingénierie constituent des matières à ne pas négliger. Sa fondation décerne donc des bourses d’études aux jeunes et apporte des programmes ainsi que des supports éducatifs aux professeurs.

Source : www.marieclairemaison.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s