Cameroun / Le Tchak’s TV Guard entre dans sa phase d’industrialisation


Il s’agit d’un appareil conçu pour mettre les appareils électroniques (téléviseurs, décodeurs…) à l’abri de la surtension et des fluctuations de tension causées par la foudre lors des pluies orageuses.

colbert_tchakounte_2015

Colbert Tchakounte et son invention

Son inventeur, le camerounais Colbert Tchakounte a reçu son brevet de l’Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI) le 30 décembre 2010.

Depuis plus de deux semaines, le processus de fabrication des premiers échantillons du Tchak’s TV Guard est en cours. «D’ici deux mois, les premières pièces seront déjà disponibles sur le territoire camerounais et ailleurs», explique Colbert Tchakounté, inventeur de ce dispositif technologique conçu pour protéger les appareils électroniques (téléviseurs, décodeurs…) contre les effets de la foudre. Les produits seront fabriqués en Chine. Mais le concepteur projette d’ouvrir des usines d’assemblage au Cameroun. «Les chinois vont livrer tous les produits en pièces détachées et nous allons les monter sur place. Il faut qu’on sache que ces techniques viennent du Cameroun, que ces produits ont le label Cameroun.» Explique-t-il. L’inventeur qui a obtenu son brevet de l’Organisation africaine de la Propriété intellectuelle (OAPI), le 30 décembre 2010 (n° 14916) recherche déjà des distributeurs «exclusifs» pour écouler le produit au Cameroun. Il est aussi à la quête des partenaires pour l’industrialisation, ainsi que des acquéreurs de licences d’exploitation du brevet pour tout pays.

Moyen sûr

Réparateur de téléviseurs depuis plus d’une vingtaine d’années, l’idée de l’invention d’un tel dispositif lui est venue d’un constat. Celui selon lequel le nombre de téléviseurs endommagés est toujours en augmentation pendant les pluies orageuses, à cause de la surtension créée par la foudre. Malgré les précautions généralement recommandées pour protéger les appareils contre ces intempéries, des risques subsistent. Le Tchak’s TV Guard se présente alors comme la solution optimale pour régler définitivement cette équation. «Vous savez que l’un des moyens les plus sûrs pour protéger son téléviseur ou son décodeur contre les surtensions de la foudre en cas d’orage, est de déconnecter le câble. C’est pour cette raison que les réparateurs de télévision et les câblodistributeurs vous demandent de toujours déconnecter le câble quand vous mettez votre télévision en arrêt ou en veille. Parce qu’aujourd’hui, quand l’on ne le fait pas, même si le téléviseur est éteint, même s’il est débranché de la prise murale, pendant les pluies orageuses, c’est par le canal du câble que la foudre passe pour le détruire. Le plus souvent, l’utilisateur est absent ou profondément endormi. Aujourd’hui, au Cameroun, le conseil est suivi, les camerounais ont pris l’habitude de le faire. Mais cette technique est entachée de risques. Vous pouvez oublier de le faire. Ensuite, il y a des risques d’électrocution en déconnectant le câble. Il y a aussi des risques d’ovaliser ou de casser la boite d’image en déconnectant un grand nombre de fois le câble. C’est donc ce qui m’a amené à créer ce dispositif qui va aider tous les camerounais et d’autres pays du monde à résoudre ce problème.» Indique Colbert Tchakounté.

Opportunité d’affaires

Il présente le Tchak’s TV Guard comme un appareil intelligent, «qui permet que le câble coaxial ou l’antenne TV ne soit plus en contact avec votre téléviseur ou votre décodeur une fois que l’appareil est en arrêt ou en veille». L’inventeur a ajouté dans ce dispositif, un autre système qui permet de surveiller d’une façon autonome, la tension qui alimente les différents équipements (TV, décodeur, frigidaire…). Ceci pour éviter la surtension, les fluctuations de tension et les retours brusques d’énergie qui détruisent le plus souvent les appareils. L’appareil joue aussi le rôle d’une lampe de secours pendant les délestages avec une autonomie d’au moins 18 heures. Seuls quelques rares opérateurs économiques qui ont cru au projet du chercheur camerounais ont pris le risque d’y injecter des fonds. Cependant, le Gouvernement camerounais, maintes fois sollicité n’a jusqu’ici apporté aucune subvention à ce technicien. Cette absence de soutien de la part du Cameroun, ainsi que des opérateurs économiques du pays constitue l’une des principales difficultés que rencontre le jeune camerounais. Alors qu’il reste convaincu que le Tchaks TV Guard constitue une énorme opportunité d’affaires. «L’Afrique à elle seule représente un marché de plus de 250 millions d’unités potentiellement vendables (Nombre de poste de téléviseur dans ces pays). Une marge nette de 1000 F CFA par équipement vendu représente un potentiel de plus de 250 milliards de francs CFA de marge pour ce produit», indique-t-il. Cet appareil coûtera entre 35000 et 36000 Francs Cfa sur le marché camerounais.

Auteur : Wiliam Tchango

Source : www.cameroon-info.net

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s