Manger des moules-frites en marchant, c’est désormais possible


Un Normand vient d’inventer un concept original qui permet de manger des moules-frites debout.

Son concepteur a le sourire et l’indique fièrement ! « C’est une première mondiale ! ». Devant son food-truck stationné sur le port de Trouville, Laurent Gasparian présente son concept qui permet désormais d’emporter mais surtout de manger, debout, tout en marchant, l’un des plats préférés des Français : la moule-frite. Et tout naturellement il a baptisé son invention la « Moule Walker », « en espérant avoir le même succès que le Moon Walk de Mickael Jackson » précise-t-il.

L’idée est née à Trouville

L’idée, lumineuse, lui est venue il y a tout juste un an alors qu’il se trouvait dans une des rues de Trouville. « Et là, à plusieurs reprises, des touristes sont passés en me demandant où ils pouvaient manger une moules-frites. Le soir même et n’ayant pas le temps de manger à table, je suis allé chercher un hamburger dans une enseigne bien connue, et une fois chez moi, je me suis mis à gamberger, pendant une demi-heure ».

Laurent Gasparian prend alors le packaging du fast-food à emporter, le transforme, le découpe, imagine qu’avec le trou du porte gobelet trous il y a la possibilité d’y loger une cassolette. « Et là j’ai ajouté une ficelle pour passer ce petit plateau improvisé autour du cou et je me suis dit, j’ai trouvé ». Après avoir vérifié que son concept n’avait pas encore été inventé, le « Géo Trouvetou » normand contacte un ami restaurateur pour quelques recettes de sauces et l’invention devient réalité en cette fin d’année 2015.

Désormais, sur ce plateau « Moule Walker », 180 grammes de moules fraiches et décortiquées sont placées dans une cassolette et nappées d’une sauce, au choix. Elles sont mangées avec une pince créée spécialement. A côté, un cornet de frites et un verre de vin blanc ou une boisson non alcoolisée operculé. Selon la sauce, le tout est vendu entre 9,50 et 11,50 €.

Des festivals techno aux grandes courses de voiles

« Et maintenant on peut manger tout en marchant et grâce à la pince, on ne se salit pas les mains » reprend l’inventeur. « C’est le repas idéal et tellement différent lorsque vous êtes dans un stade de foot, un événement sportif ou encore un concert, un festival ».

Avec son food truck qui stationne sur les marchés de la côte normande, la « Moule Walker » va également ravir les festivaliers la Weather Winter de la Villette les 18 et 19 décembre prochains et sera dans les mois à venir sur les grands festivals mais aussi au départ des courses de voiles comme la Transat AG2R ou La Solitaire du Figaro.

Auteur : Frédéric Veille

Source : www.rtl.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s