François Pal, un inventeur qui veut que le grand public s’approprie l’énergie


Cet ingénieur autodidacte développe des systèmes afin que particuliers et professionnels produisent leur propre énergie la plus propre possible.

francois_pal_2016

Chez lui, au Monteil, François Pal a transformé sa chaudière fuel en chaudière à granulés de bois. Cinq saisons que ça marche.

Fin novembre, à Chadrac, il faisait bon sous le chapiteau du festival des Mauvaises Graines grâce à la dernière réalisation de François Pal : un générateur d’air chaud, avec brûleur à granulés.

Le parcours professionnel de François Pal est composé de plusieurs étapes autant de connaissances accumulées par cet homme curieux. Autodidacte, avec pour seule formation celle de menuisier, qu’il exerce jusqu’à son licenciement. À ce moment-là, il choisit de s’orienter vers la profession de géomètre et obtient le diplôme. « J’ai participé à la construction de nombreuses autoroutes. À force de rester sur les chantiers, je suis devenu conducteur de travaux, puis j’ai monté mon entreprise de goudronnage ». Entre-temps, François Pal a mis au point sa propre goudronneuse (voir sur YouTube : tapez pocketpata).

En 2007, il vend son entreprise pour raison de santé. Il s’intéresse alors de plus en plus au domaine de l’énergie. Et plus particulièrement au gazogène, une machine qui fabrique un gaz combustible. En Bretagne, il a installé un de ses dispositifs de 180 kW électrique et de 400 kW chaleur pour une usine.

La possibilité de fabriquer son électricité

« Le moteur à gazogène couplé à un nouveau procédé. Cela ne fait pas de bruit et ça a les mêmes propriétés qu’un autre. On peut faire de la chaleur et de l’électricité. Si on utilise uniquement de la biomasse le gazogène ne pollue pas. Je suis actuellement en pourparlers avec une université car pour produire de l’hydrogène propre le gazogène est très approprié. C’est une solution pour être indépendant à la campagne : le bois y est facilement accessible. Il permet de fabriquer son électricité, 40 kW, ce qui est largement suffisant pour la maison. Et on peut vendre l’excédent. Certes, c’est un investissement important, donc il faut avoir le bois gratuit. »

Aux commandes de Cogexil, François Pal vend des granulés, de la buche densifiée. Il poursuit les études concernant les gazogènes pour les particuliers, tout en travaillant en recherche et développement de gazogènes industriels à la société Compte d’Arlanc.

Site Web : www.jefaismonsite.fr/cogexyl-energy/

Auteur : Christophe Teyssier

Source : www.leprogres.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s