Article de presse

Loire : Rencontre avec un inventeur en série à Montverdun


À Montverdun, dans le Forez, Michel Brun est une sorte de « Géo Trouvetout ». Ce chef d’entreprise à la retraite passe le plus clair de son temps à mettre au point de drôles de machines du quotidien. Une créativité sans limite chez cet inventeur ligérien qui fuit la notoriété et les projecteurs.

Michel Brun, inventeur en série, installé à Montverdun, dans le Forez

Il soude, il découpe, il visse, il mesure, il adapte… Michel Brun passe des heures dans son atelier. Sa marotte : développer des prototypes et des objets insolites. Certains pourraient à première vue ressembler à des gadgets. C’est le cas de la dernière création du Montverdunois : une « machine à fumer ». Mais à quoi peut bien servir son « nicotube »? C’est l’inventeur en personne qui éclaire notre lanterne.

« Il permet de vérifier, embout après embout, la réduction des goudrons transmis dans le corps du fumeur, » explique tout simplement Michel Brun. Et plus concrètement, le Géo Trouvetout tente une petite vulgarisation : « Le principe est simple, c’est aider le fumeur à se déshabituer progressivement de la cigarette en combinant une application mobile à des embouts à réduction progressive de transferts de goudron vers le fumeur. » Eurêka : c’est un kit permettant le sevrage tabagique. Mais à quoi sert l’application dans tout ça ? Elle informe le fumeur chaque jour dans sa désaccoutumance.

« Quel est le problème ? » C’est la question de base de l’inventeur

Michel Brun réalise tout à la main. Plus qu’un bricoleur, il se définit comme un inventeur et un industriel. Il faut dire que Michel Brun, l’ancien maire de Montverdun, dirigeait autrefois 200 salariés. Il était à la tête d’une entreprise d’accessoires automobiles. Il en a conservé la maîtrise de nombreuses techniques artisanales et industrielles pour façonner plastique ou métal. Il en a aussi gardé le goût de fabriquer.

« Beaucoup d’inventeurs déposent des brevets sans aller jusqu’à l’exploitation. Là, on va à l’exploitation avec les investissements correspondants pour pouvoir fabriquer les produits, » explique-t-il. Depuis octobre, le « nicotube » breveté mis au point par Michel Brun, est vendu sur internet. Ce drôle d’objet semble avoir trouvé son public.

L’inventeur Forézien n’en est pas à son coup d’essai. C’est même « un sérial inventeur » qui a déposé 35 brevets en 25 ans ! Certains de ses produits sont commercialisés dans les circuits de la grande distribution. C’est le cas de son « mouche bébé » avec embout adaptable. Michel Brun aurait pu l’écrire, la complainte du progrès…

Mais d’où tire-t-il son inspiration ? « La vraie question à se poser pour inventer quelque chose, c’est de se dire : quel est le problème ? Et si la question est bien posée, généralement il y a la solution à l’intérieur, » résume Michel Brun. Le B.A.BA de l’inventeur ou plutôt la bonne formule pour faire « mouche »!

Rigoureux, fuyant les salons d’inventeurs et la lumière des projecteurs, Michel Brun se dit « peut-être un peu vieil ours ». (ours brun. oui c’était facile). Mais il n’oublie jamais de s’amuser. C’est ça, le moteur de sa créativité…

Vidéo : www.facebook.com/watch/?v=231912941693247

Auteurs : D.Mazzola & D.Grousson – Source : france3-regions.francetvinfo.fr

C'est à vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.