Article de presse

La France sur le podium des pays européens les plus innovants


Brevets et quatrième révolution industrielle (4RI) : La France sur le podium des pays européens les plus innovants

• La quatrième révolution industrielle (4RI) englobe les technologies liées aux objets connectés intelligents, les big data, l’intelligence artificielle et la 5G

• L’innovation 4RI connaît un fort dynamisme au cours de la dernière décennie

• L’Europe progresse mais perd du terrain face aux États-Unis en tête de la course à l’innovation 4RI, à la Corée du Sud et à la Chine

• Au niveau européen, la France est le troisième pays demandeur de brevets 4RI

• La 4RI française se distingue dans les domaines de la sécurité des données, de la sûreté, des véhicules et des infrastructures

• L’innovation 4RI dans l’Hexagone est notamment portée par les universités et les organismes de recherche publics : le CEA est dans le top 10 mondial

Munich, 10 décembre 2020 – L’Office européen des brevets (OEB) publie aujourd’hui une nouvelle étude intitulée « Brevets et quatrième révolution industrielle : les évolutions technologiques mondiales à l’origine de l’économie des données ». Cette étude examine toutes les familles de brevets internationales (FBI) relatives aux technologies de la 4RI entre 2000 et 2018. L’étude révèle que l’innovation dans ce technologies s’est considérablement accélérée dans le monde entier au cours de la dernière décennie. Entre 2010 et 2018, les demandes de brevet ont en moyenne augmenté de près de 20 % par an, soit près de cinq fois plus vite que la moyenne de tous les autres domaines technologiques. Rien qu’en 2018, pas moins de 40 000 nouvelles FBI liées à la 4RI ont été déposées, soit 10 % de l’activité brevets totale cette année-là.

L’activité brevets connaît un essor particulièrement impressionnant dans les domaines de la connectivité et de la gestion des données, avec respectivement quelques 14 000 et 11 000 FBI enregistrées dans ces deux secteurs rien qu’en 2018 et un taux de croissance annuel de 26,7 % pour le premier et 22,5 % pour le second entre 2010 et 2018. La progression impressionnante du secteur de la connectivité est largement permise par le développement de la 5G.

« Des constellations de dispositifs intelligents et connectés, un internet sans fil plus rapide, les big data et l’IA transforment l’économie mondiale et ont un impact profond dans de nombreux secteurs, de l’industrie aux soins de santé en passant par les transports », explique le président de l’OEB, António Campinos.

L’Europe en perte de vitesse face aux Etats-Unis, à la Corée du Sud et à la Chine

En ce qui concerne l’origine géographique de l’innovation liée à la 4RI, les États-Unis arrivent en tête, concentrant à eux seuls environ un tiers de toutes les FBI entre 2000 et 2018, avec une croissance moyenne annuelle de 18,5 % depuis 2010. Ils sont suivis par l’Europe et le Japon qui rassemblent environ un cinquième de toutes les FBI (respectivement + 15,5 % et + 15,8 % de croissance). Après un démarrage tardif à la fin des années 2000, la Corée du Sud et la Chine ont gagné du terrain, avec une croissance annuelle très rapide depuis 2010 (+ 25,2 % et + 39,3 % respectivement en moyenne). Le classement des principaux demandeurs illustre d’ailleurs la montée en puissance de la Corée du Sud et de la Chine. Le classement est emmené par les sociétés sud-coréennes Samsung et LG, et comprend également quatre sociétés américaines, deux sociétés européennes, une japonaise et une chinoise.

Le président de l’OEB, António Campinos, a néanmoins souligné : « Si l’Europe ne connaît pas une croissance aussi rapide que d’autres régions, notre force réside dans la diversité de notre écosystème de l’innovation, dans les bonnes performances de certains de nos petits pays avec leurs niveaux élevés de spécialisation, et dans certains pôles d’innovation régionaux ».

La France parmi les moteurs de la 4RI en Europe

La France, à l’origine de 12,5 % de tous les FBI européennes en la matière sur la période 2000-2018, se place sur le podium des pays européens les plus innovants dans la 4RI, juste derrière l’Allemagne et le Royaume-Uni. Entre 2010 et 2018, les FBI françaises ont augmenté de 11,9 % par an en moyenne. Une croissance cependant moins dynamique que celle de l’Europe dans son ensemble (15,5 %), ou que la croissance observée au niveau mondial (19,7 %).

Néanmoins, l’Hexagone se distingue dans les technologies habilitantes (sécurité, protection des données et systèmes 3D) ainsi que dans le domaine des applications (infrastructures intelligentes, véhicules intelligents et maisons intelligentes). La France montre également un certain degré de spécialisation dans la technologie des applications logicielles de base. Le pays place plusieurs entreprises dans le top 100 mondial : Technicolor (48e), Orange (60e), Thales (89e) et Valeo (96e).

Le dynamisme français est porté par une place forte de l’innovation, Paris, qui se hisse à la 5e place des pôles d’innovation 4RI en Europe, et se distingue dans les domaines de la sécurité des données, de la sûreté, des véhicules et des infrastructures. Et, contrairement à la plupart des autres pôles européens, son innovation n’est pas structurée autour d’un petit nombre de champions industriels nationaux, mais compte des entités étrangères, telles que le Finlandais Nokia, son 1er demandeur de FBI en matière de 4RI (7 %), Gemalto ou encore Airbus. Nokia est néanmoins suivi par l’équipementier automobile français Valeo, qui arrive à la 2e position du pôle parisien (6 %).

La France se distingue également par la forte contribution de ses universités et organismes de recherche publics

Grâce à un riche écosystème en recherche publique, Paris compte la plus grande part de FBI provenant d’universités (10 %, contre 5,6 % pour la moyenne mondiale). La France inscrit d’ailleurs un champion dans le top 10 mondial des universités et organismes de recherche publics pour l’innovation liée à la 4RI avec le CEA (Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives) à la 9e place (169 FBI entre 2000 et 2018). A la pointe dans les secteurs de l’IA de base, le géo-positionnement, et l’alimentation électrique, il talonne le MIT (Massachusetts Institute of Technology) qui enregistre 179 FBI. En France, il est suivi par le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) qui enregistre 73 FBI et le Centre national d’Etudes Spatiales (CNES) qui en enregistre 40.

L’étude de l’OEB s’arrête d’ailleurs sur la « success story » de Galileo, symbole de la 4RI européenne – et française –, mais aussi de la contribution notable des universités et des organismes de recherche publics. Le système mondial de navigation par satellite (GNSS le plus précis au monde a valu à ses 5 inventeurs – dont les Français Laurent Lestarquit et JeanLuc Issler du CNES – de remporter le Prix de l’inventeur européen 2017 de l’OEB pour leurs travaux de recherche. Le système a été développé par l’Union européenne principalement pour un usage civil et pour donner aux Européens un réseau de satellites souverain. En plus de l’autonomie, la précision de la synchronisation et du positionnement de Galileo permettra une plus large adoption des dispositifs 4RI géolocalisés qui sont actuellement utilisés dans la logistique, la mobilité, l’agriculture et la santé.

Source : Communiqué de presse de l’Office européen des brevets

2 commentaires sur “La France sur le podium des pays européens les plus innovants

  1. Cocorico ! Je suppose que ce sont les mêmes qui, n’ayant pas su pondre un vaccin contre le SIDA il y a une quarantaine d’années (mais le SIDA s’est tenu tranquille), cette fois, ont su nous créer en quelques mois un anti virus de luxe. Pas vrai ? Je suis vraiment fier d’être Français.

    J'aime

Répondre à Ben Aoui Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.