Article de presse

La Chine reste le moteur de la protection des droits de propriété intellectuelle dans le monde


La Chine continue d’être une puissance mondiale pour la protection de la propriété intellectuelle en étant en tête des indicateurs mondiaux de propriété intellectuelle dans la plupart des domaines, grâce au développement économique à long terme du pays.

Selon l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle, la Chine est en tête des demandes de brevet mondiales en 2019 avec un nombre atteignant 1,4 million, soit plus du double du nombre des États-Unis, qui se classent au deuxième rang sur la liste.

Le Japon, l’Office coréen de la propriété intellectuelle et l’Office européen des brevets se sont respectivement classés troisième, quatrième et cinquième pour les demandes de brevet en 2019, a montré Rapport mondial des indicateurs de la propriété intellectuelle publié le 7 décembre par l’OMPI, une institution spécialisée des Nations Unies, qui a également précisé que le nombre de demandes de brevet des cinq pays précités représentait 84,7% du total mondial.

Toutefois, les dépôts de demandes de brevets en Chine ont diminué pour la première fois en 24 ans, car le pays est actuellement au milieu d’un changement global de réglementation visant à optimiser les structures des demandes et à améliorer la qualité des demandes.

Le rapport indique aussi que, principalement tirés par la croissance à long terme en Chine, les pays asiatiques ont reçu environ 65% de toutes les demandes de brevet déposées dans le monde en 2019, une augmentation considérable par rapport aux 50,9% enregistrés en 2009.

En ce qui concerne les marques, l’office de propriété intellectuelle de la Chine a enregistré le volume le plus élevé d’activités de dépôt avec un nombre de classes d’environ 7,8 millions, suivi des offices de propriété intellectuelle des États-Unis et du Japon, avec environ 672 681 et 546 244 demandes, respectivement.

La Chine a également joué un rôle de premier plan dans le domaine des dessins et modèles industriels en 2019, l’office de propriété intellectuelle du pays ayant reçu des demandes contenant 711 617 dessins et modèles l’année dernière, soit 52,3% du total mondial.

L’Office de l’Union européenne pour la propriété intellectuelle a pris la deuxième place pour les demandes de dessins et modèles industriels en 2019, avec environ 113 319 demandes de dessins et modèles industriels.

En termes de variétés végétales, la Chine a reçu environ 7 834 demandes dans ce domaine l’année dernière, en hausse de 36% par rapport à 2018, ce qui représente plus d’un tiers des demandes d’obtention végétale déposées dans le monde. Dans cette catégorie, la Chine a été suivie par l’Office communautaire des variétés végétales de l’Union européenne et des États-Unis.

Selon Daren Tang, le directeur général de l’OMPI, la pandémie de COVID-19 a accéléré les tendances à long terme en favorisant l’adoption de nouvelles technologies et en accélérant la numérisation de la vie quotidienne, et la propriété intellectuelle deviendra encore plus importante pour un plus grand nombre de pays dans le monde post-COVID.

Le rapport annuel de l’OMPI est basé sur les données de propriété intellectuelle de quelque 150 bureaux nationaux et régionaux. Il vise à informer les décideurs politiques, les chefs d’entreprise, les investisseurs, les universitaires et autres à la recherche de macro-tendances en matière d’innovation et de créativité.

Auteur : Yishuang Liu – Source : french.peopledaily.com.cn

C'est à vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.