Article de presse

Robots volants et habits virtuels aux USA


Des robots volants et des habits virtuels : cela ressemble à de la science-fiction, mais c’est bien de la science helvétique. Ces inventions inattendues feront une tournée de présentation en Californie cette fin d’année.

Ils entendent prouver que l’inventivité technologique de la Suisse s’écarte volontiers des montres, des couteaux et des machines-outils.

OVNI helvétiques

En tournée à fin octobre, « Robots volants non conventionnels » est une présentation groupant trois projets. Soit un planeur à cellules solaires pouvant voler sans jamais s’arrêter, un hélicoptère miniature capable de se diriger tout seul dans un appartement (tous deux de l’École polytechnique fédérale de Zurich/EPFZ), ainsi qu’un avion de dix grammes dont le système d’orientation autonome est inspiré de celui des insectes (de l’École polytechnique fédérale de Lausanne/EPFL).

« Mode en équation », lui, est un projet du Miralab, le laboratoire de l’Université de Genève spécialisé dans la modélisation numérique. Nadia Thalmann, sa directrice, présentera en novembre un logiciel permettant de créer des habits virtuels. « Il s’agit de physique sur des corps déformables, c’est extrêmement complexe ! », précise-t-elle.

Partenariats envisagés

Grâce à ce logiciel, les concepteurs de jeu ou de films pourront vêtir plus facilement leurs personnages virtuels. Et les créateurs de mode pourront concevoir leurs collections en réservant le passage au tissu pour les seuls habits finalement retenus. Benetton, Zara ou encore La Redoute s’y sont déjà intéressés.

Pour les chercheurs des deux Écoles polytechniques comme pour Nadia Thalmann, la tournée en Californie ne servira pas seulement à montrer, mais aussi à partager. « Les gens que nous allons rencontrer sont aussi des spécialistes de la robotique volante, explique Jean-Christophe Zufferey, concepteur de l’avion inspiré des insectes conçu à l’EPFL. Nous allons faire des visites, échanger nos connaissances. C’est l’occasion de lancer des partenariats et de créer des synergies. »

Source : www.tsr.ch

C'est à vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.