Article de presse

Biocombustibles, la région Poitou-Charente passe au brevet


Remplacer tout ou partie du fuel pour le chauffage domestique : telle est la mission qu’a confié la région Poitou-Charentes à Valagro, plate-forme de recherche pour la valorisation des produits de l’agriculture. Cette mission a abouti à la mise au point d’un procédé qui vient d’obtenir un brevet délivré par l’Inpi, Institut National de la Propriété Industrielle.

« La région voulait trouver une alternative au fuel, moins couteuse et respectueuse de l’environnement, limitant notamment l’émission de gaz à effet de serre », précise Jacques Barbier, PDG de Valagro. Le procédé breveté consiste à incorporer au fuel au moins 30 % d’une huile végétale brute ou purifiée extraite du colza, ou une huile recyclée. Le produit obtenu ne nécessite pas de modification des chaudières.

Si, à l’origine du projet, la piste d’utilisation du colza alors beaucoup moins cher que le fuel était envisagée, elle semble plus limitée aujourd’hui du fait de l’augmentation du coût de cette huile végétale à 5 à 6 000 € la tonne, proche du prix du fuel. « Mais la situation peut s’inverser, on ne sait pas ce que réserve l’avenir et le brevet est valable 20 ans », souligne Jacques Barbier. Le recyclage des huiles usagées reste une piste intéressante. Le brevet, propriété de la Région, peut être exploité par les marchands de fuel. A eux de trouver la matière première la moins onéreuse.

Auteur : G. P.

Source : www.campagnesetenvironnement.fr

C'est à vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.