Les Japonais, champions des technologies de la biométrie


L’identification biométrique a le vent en poupe. Que ce soit pour les smartphones, les voitures, ou la sécurisation des paiements sur Internet, de nombreux constructeurs s’y intéressent de près. L’analyse des portefeuilles de brevets est révélatrice du dynamisme de ces technologies, qui portent surtout sur la reconnaissance faciale et vocale, le scannage digital et oculaire, et la reconnaissance de l’écriture manuscrite, et son principalement détenues au Japon. Une analyse de Long Nguyen-Dinh, Director Business & IP Strategy de France Brevets et Jean-Charles Hourcade, DG de France Brevets.

« Les brevets biométriques portent avant tout sur la reconnaissance faciale qui compte plus de 2 000 brevets, soit deux fois plus que la biométrie de l’empreinte digitale, la reconnaissance de l’iris ou vocale (respectivement 1 200 brevets, et 1 000 pour chacune des deux dernières). La reconnaissance de l’écriture manuscrite et la biométrie du mouvement n’ont, elles, fait l’objet que d’un nombre limité de dépôts de brevets, une centaine chacune.

Dans le paysage mondial des brevets biométriques, l’Asie ressort nettement du fait de trois pays : le Japon avec 46 % des brevets, la Chine (14 %) et la Corée du Sud (11 %). 21 % des brevets ont été déposés aux États-Unis. L’Europe est loin derrière, avec 5 % seulement des dépôts, notamment représentée par l’Allemagne, le Royaume-Uni et la France (moins de 100 brevets par pays).

Les portefeuilles les plus importants sont presque tous détenus par des sociétés japonaises comme Sony, Fujifilm, Panasonic, Casio, Canon et Seiko, avec un mix diversifié de technologies biométriques, ou comme Nikon et Brother, dont les brevets sont concentrés respectivement sur la reconnaissance faciale et de l’iris. Ces portefeuilles comptent entre 100 et 250 brevets. Seul le Sud-coréen Samsung apparait dans ce classement aux côtés des firmes japonaises…et plutôt en tête de palmarès, avec environ 250 brevets.

En France, Morpho, une filiale de Safran, détient une soixante de brevets liés à la biométrie.

Les principaux champs d’applications de la biométrie, après les smartphones, sont l’industrie automobile, où on retrouve des constructeurs comme Toyota, Honda, Hyundai ou Nissan, et dans une moindre mesure le monde des jeux vidéo« .

Source : www.industrie-techno.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s