Vous ne rentrerez plus pieds nus


Un designer valaisan a inventé un gadget qui permet de réparer en quelques secondes une tong cassée. Une création dont le baptême du feu aura lieu à la Maison Suisse de Rio.

matthieu_monnard_2016

Le répare-tongs de Matthieu Monnard, en format carte de crédit, se glisse dans le porte-monnaie, au cas où…

Qui a eu cette idée folle, un jour d’inventer le… répare-tongs? A première vue, il faut l’avouer, l’invention laisse perplexe. Ces chaussures vendues quelques francs sur les plages du monde entier méritent-elles d’être réparées? «Le problème est que, évidemment, elle ne se casse jamais quand on est à la maison, commente Matthieu Monnard, l’inventeur dudit objet. La lanière lâche toujours quand on est en balade, à un concert ou en pleine ville.» Un problème rencontré plusieurs fois par le Valaisan ou ses amis. Au point qu’en 2014, sur le point de terminer ses études de designer industriel, il décide de plancher sur cet épineux souci, en marge de son travail de diplôme. «Je suis d’abord allé vérifier sur le Net, mais rien de spécifique n’existait. En revanche, énormément de vidéos, notamment postées au Brésil, montraient des astuces pour bricoler une réparation provisoire avec un élastique, une ficelle. J’ai compris qu’il y avait un marché.»

Excellent support publicitaire

Présenté en 2015 sur la plate-forme de financement participatif kickstarter, le répare-tongs part aujourd’hui à la recherche de son public. Un chemin qui passera par le pays de la tong: le Brésil. Il y a quelques mois, Matthieu Monnard a été invité par Swiss-nex, le réseau qui présente la Suisse scientifique et technologique dans le monde, à donner une conférence sur le thème «D’où viennent les idées?» dans les murs du consulat, à Rio. Des membres de Présence Suisse étaient présents et ont été immédiatement séduits par son invention. Des répare-tongs estampillés Maison Suisse seront donc distribués à Rio. «C’est l’idée de départ de l’invention. C’est un gadget trop bon marché pour être vendu. Mais c’est un excellent support publicitaire pour une entreprise qui voudrait se démarquer.» Et son inventeur en est sûr, même dans une Suisse au climat un rien moins tropical que Rio, le répare-tongs a de l’avenir.

Auteur : Melina Schröter

Source : www.lematin.ch

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s