La Foire de Paris met les «Makers» à l’honneur


makers_foire_de_paris_2016

La Foire de Paris, qui s’ouvre ce vendredi pour dix jours, n’est plus ce qu’elle était. Ou plus seulement. Certes, on y trouve toujours cheminées, piscines, vêtements, sandwichs dans une ambiance festive. Mais maintenant on y fait aussi une grande place à la création individuelle.

«Les makers, c’est un mouvement qui fait un tabac aux États-Unis. À New York ou à San Francisco, les rencontres qu’ils organisent pour présenter leurs inventions personnelles au grand public réunissent jusqu’à 200.000 personnes», s’enthousiasme Carine Préterre, la directrice de la Foire de Paris. L’événement, qui s’installe Porte de Versailles pour dix jours, se fait fort d’introduire en France un mouvement qu’il juge dans l’air du temps. L’an dernier, pour la première édition de «Maker Faire Paris», les créateurs individuels français ont accueilli 35.000 visiteurs. Ils en attendent le double cette année.

Ces créateurs seront 300, les 30 avril et 1er mai, à présenter leurs projets. Pour la plupart ils auront bricolé leur invention dans leur garage, pour leur utilité personnelle et sans vocation commerciale. Dans cette communauté créative, les visiteurs découvriront l’inventeur d’une fraiseuse numérique fabriquée maison, de la découpe de papier artistique, des livres en 3D, ou encore des robots construits en matériaux de récupération. Des ateliers, des lieux d’échanges, des spectacles et démonstrations sont prévus durant tout le week-end. Une rencontre avec des milliers de Géo Trouvetou et de la culture du Do-it-yourself, en mode collaboratif.

560.000 visiteurs attendus en dix jours

«L’innovation n’appartient plus aux grands groupes mais aux individus, ce sont eux qui créent les objets dont ils ont besoin», confirme Jérémie Nacache, co-créateur du site de e-commerce Bisly. Sa participation à la Foire de Paris est une première occasion de rencontrer des clients en leur présentant de visu les produits innovants qu’il a dénichés. Lui n’est pas un maker, mais un jeune entrepreneur qui vise par sa présence à développer son chiffre d’affaires et engranger de nouveaux clients.

Comme 73 autres jeunes chefs d’entreprises ou start-up, il sera lui aussi à l’honneur dans un «espace découvertes» qui leur est dédié. Pour la plupart d’entre eux, ce sera un baptême du feu. Leur première confrontation avec un public en quête d’innovation et prêt à ouvrir son porte-monnaie pour des achats coup de cœur. «En moyenne à la Foire de Paris, les acheteurs dépensent 448 euros , et 70% des exposants reviennent d’une année sur l’autre», analyse Carine Préterre. Cette année, cet événement géant sans équivalent en Europe espère accueillir 560.000 visiteurs en dix jours.

Source : www.lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s