La Chine passe la barre du million de brevets déposés en un an


C’est le premier pays du monde à dépasser cette barre symbolique. Mais les brevets déposés par les Chinois restent repliés sur leur territoire.

C’est une première mondiale en matière de propriété industrielle. Avec plus de 1 million de demandes déposées en une seule année (1.010.406), la Chine est le premier pays à passer cette barre symbolique. Les innovateurs chinois ont joué un rôle moteur dans la hausse record de 7,8 % (4,5 % en 2014) du nombre de demandes de brevets déposées dans le monde en 2015 qui, selon le rapport ­établi par l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) publié mercredi, atteint au total 2,9 millions. Les États-Unis pointent en deuxième position avec 526.296 demandes, suivis par le Japon avec 454.285.

Des chiffres à relativiser : les Chinois ­restent repliés sur leur territoire avec seulement 42.154 brevets déposés en dehors de leurs frontières, un niveau pratiquement équivalent à la France (46.581). Alors que les États-Unis sont très tournés vers l’extérieur avec 237.967 demandes faites auprès d’offices étrangers. « Si la Chine reste le moteur de la croissance mondiale, l’utilisation de la propriété intellectuelle a augmenté dans la plupart des pays en 2015, ce qui témoigne de son importance croissante dans une économie de l’innovation mondialisée », a souligné Francis Gurry, directeur général de l’OMPI. « Alors que les responsables politiques tentent de stimuler la croissance à travers le monde, il est encourageant de constater que le nombre de demandes de titres de propriété intellectuelle a connu une croissance robuste en 2015. »

En premier, l’informatique

Autre mesure du poids de l’empire du Milieu : son office des brevets a reçu en 2015 quasiment la somme des demandes déposées auprès de ceux des trois pays suivants au classement de l’OMPI : les États-Unis (589.410), le Japon (318.721) et la Corée du Sud (213.694). Avec l’Office européen des brevets (160.028), les cinq principaux organismes mondiaux ont représenté 82,5 % de l’activité mondiale en matière de ­propriété intellectuelle et industrielle.

C’est évidemment l’office de la Chine qui a enregistré la croissance la plus rapide (+18,7 %), devant l’OEB (+4,8 %), les offices américain (+1,8 %) et coréen (+1,6 %). A l’inverse, celui du Japon a connu une baisse de 2,2 % du nombre de dépôts. Par secteurs d’activité technologique, c’est dans le domaine de l’informatique (7,9 % du total) que le plus grand ­nombre de demandes a été publié dans le monde, puis dans les équipements ­électriques (7,3 %) et les services numériques (4,9 %).

En 2015, selon l’OMPI, environ 1,24 million de brevets ont été délivré dans le monde, soit une hausse de 5,2 % par rapport à 2014 et la progression la plus rapide depuis 2012. Ce résultat s’explique principalement par l’augmentation du nombre de brevets ­délivrés par la Chine, qui a octroyé 359.316 brevets l’an dernier, passant ainsi au premier rang du classement mondial des offices de brevets, devant les États-Unis (298.407).

Auteur : Chantal Houzelle

Source : www.lesechos.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s