Tunisie / Zied Laadhari : Créer une osmose entre la recherche scientifique et l’industrie


zied_laadhari_2016

Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Zied Laadhari, a indiqué que l’édification d’un modèle de développement à haut contenu technologique et l’impulsion de l’investissement et de l’économie figurent parmi les priorités du gouvernement.

Laadhari a souligné à l’ouverture des travaux des « journées nationales de transfert de technologie 2016 » à Tunis, mercredi 9 novembre, la nécessité de lier l’industrie à la recherche scientifique pour assurer le transfert de technologie et développer l’économie ainsi que pour consolider la compétitivité des entreprises.

« La Tunisie dispose d’un haut potentiel (centres techniques, pôles technologiques et industriels) et d’une infrastructure permettant de valoriser le système d’innovation et de développement technologique et impulser le système économique ».

Le ministre a évoqué les efforts déployés pour développer les industries de haute technologie de 15 à 20% et augmenter les exportations de 15 à 20% au cours des cinq prochaines années.

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Slim Khalbous, a estimé que la participation à cette rencontre met en exergue l’importance du rapprochement entre l’environnement économique et les universités ainsi que l’impératif d’instaurer un partenariat stratégique, durable et institutionnel, lequel n’a pas encore acquis le niveau escompté.

La Tunisie compte actuellement 19.000 enseignants chercheurs et plus de 600 structures de recherche scientifique ainsi que 30 centres de recherche de pointe et plusieurs pôles technologiques, a-t-il précisé.

La rencontre a également comporté la distribution de prix au profit des lauréats du premier concours national de l’invention qui comporte deux prix: le prix de l’inventeur indépendant et celui de l’inventeur de l’entreprise.

L’enseignant universitaire spécialisé en robotique, Anis Sahbani, a remporté le premier prix dans la catégorie de l’ »inventeur de l’entreprise » pour la fabrication de la première voiture robot de surveillance des installations industrielles dotées de caméras thermiques, de micros et d’un système GPS, alors que le premier prix de l’ »inventeur indépendant » a été attribué à l’ingénieur dans le domaine de la pêche, Sami Ktari, qui a inventé un complément alimentaire composé d’huiles de thon.

Le directeur de l’Agence de promotion de l’industrie et de l’innovation, Samir Bachouel, a rappelé la détermination de l’agence à réaliser un taux de 100% des vingt projets d’invention sélectionnés par leur jury du concours pour les accompagner dans toutes les étapes de réalisation de leurs projets et ce en collaboration avec les institutions de financement et tous les intervenants.

Source : www.webmanagercenter.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s