Histoires et Passés

Quelques petites inventions de 1928


Le chausse-pieds à coulisse

Cuillère métallique agissant à la façon d’une corne ordinaire mais coulissant dans une monture qui, au moyen de deux pattes, s’appuie sur le bord de la chaussure. Cette monture est tenue par un doigt tandis que le pouce appuie sur une partie en équerre, de sorte que la cuillère accompagne le talon du bas que l’on rentre dans la chaussure. Ce dispositif évite le plissement du talon.

chausse-pieds

L’appareil à sauces

Récipient qu’on fixe sur le bord de la casserole. On y met le lait, le bouillon, l’huile etc., qui doivent tomber par petites quantités et régulièrement. Un levier muni d’une chaînette et d’un anneau pour passer le doigt, débouche le trou situé au fond du récipient et obstrué par un pointeau.

appareil-a-sauces

Le porte-habits

Tringle mobile pouvant coulisser sur une tringle fixe et qu’on installe sous une planche, perpendiculairement au mur ou au fond d’armoire. La coulisse permet d’amener à soi l’ensemble des vêtements et d’y faire son choix.

porte-habits

Le bouchon-débouchoir

L’étrier qui surmonte le bouchon permet le décapsulage des bouteilles d’eau gazeuse. Le bouchon possède un anneau de caoutchouc que comprime une rondelle moletée ; il s’applique à l’intérieur du goulot et ferme hermétiquement la bouteille.

bouchon-debouchoir

Le gobelet en sifflet

Sa forme spéciale permet de boire dans un lit, en wagon, en bateau, bref dans toutes les positions où il est difficile de boire, sans que le contenu soit peu ou prou renversé.

gobelet-sifflet

La poêle à frire inadhérente

Entre deux parois de tôle constituant la poêle est interposée une fausse poêle d’amiante qui régularise la chaleur et empêche les aliments d’attacher. Il n’est plus nécessaire de surveiller la cuisson.

poele-amiante

Le porte-manteau de voyage

Constitué par une série de tringles articulées qui se déplient. Deux chaînes et un crochet permettent de le suspendre. On le replie pour l’emporter.

porte-manteau

La marmite autoclave

Son couvercle étanche permet, grâce au réglage d’une soupape, d’avoir à l’intérieur une pression de vapeur plus ou moins élevée. L’eau bout à une température supérieure à 100 degrés et cuit les aliments avec une grande rapidité.

marmite-autoclave

Illustrations : Almanach Hachette 1928

Source : www.techno-science.net

C'est à vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.