Article de presse

Bilan du Prix Théophile Legrand de l’Innovation Textile 2013


Un textile qui sauve des vies et une nouvelle méthode de coloration de la laine ont reçu les Prix Théophile Legrand de l’Innovation Textile 2013 !

Pour la 5ème édition du Prix International Théophile Legrand de l’Innovation Textile, 11 inventions, présentées par 13 candidats de 6 nationalités différentes, ont été sélectionnées.

Deux de ces candidats ont reçu les Prix de l’Innovation Textile 2013 le samedi 5 octobre à la station touristique du ValJoly dans le Nord de la France.

Bilan 2013 :

Une première mondiale 100 % made in France.

Le premier Prix de l’Innovation Textile 2013 a été remis à la française Coralie Marchand, par Emmanuelle Butaud-Stubbs, Déléguée Générale de l’Union des Industries Textiles de France et Christian Cambier, descendant de Théophile Legrand. Docteur en mécanique au Laboratoire de Physique et Mécanique Textiles (LPMT) de l’Université de Haute Alsace à Mulhouse et à l’École Nationale Supérieure d’Ingénieurs Sud-Alsace (ENSISA), Coralie Marchand est ingénieur R&D pour une Start up qu’elle vient de fonder. Cette jeune femme a développé une prothèse de « stent valvulaire » en fibre textile (stent tressé pour remplacement percutané de la valve et prothèse valvulaire associée) répondant à des problématiques médicales, en particulier dans le domaine cardiovasculaire. La validation préclinique de ce nouveau produit textile innovant pour le monde médical n’a pas d’équivalent au niveau mondial. Elle permet d’apporter une alternative à la chirurgie cardiaque, offrant ainsi une espérance de vie accrue aux 4 millions de patients inopérables atteints de pathologies cardiaques.

Un second Prix pour la Néozélandaise Fern Kelly

La seconde lauréate 2013 est une Néozélandaise. Agée de 31 ans, Fern Kelly est diplômée de l’Université Victoria à Wellington (Nouvelle Zélande). Embauchée il y a 2 ans par le laboratoire Gemtex à Roubaix, elle vient de créer sa propre start-up pour produire et commercialiser sa nouvelle méthode de coloration écologique de la laine, avec des nanoparticules d’or et d’argent. Cette méthode donne naissance à une nouvelle gamme de teintes innovantes, originales, écologiques et antibactériennes, pour la création de vêtements haut de gamme (secteur de la mode, prêt à porter de luxe) et pour les textiles d’ameublement d’intérieurs luxueux. Le processus antibactérien obtenu va aussi être développé pour la conception de vêtements dans les domaines des loisirs, de l’environnement et de la médecine. Le docteur Fern Kelly a été félicité par Dominique Cambier, fondatrice de la Fondation Théophile Legrand – Institut de France et par Patrice Gallant, Président de Clubtex pour avoir présenté « un processus scientifique extrêmement abouti, capable de limiter les impacts négatifs sur l’environnement, tout en apportant une valeur ajoutée à la laine et aux autres textiles ».

Le classement du Prix Théophile Legrand de l’Innovation Textile 2013 :

1er : Coralie Marchand (30 ans – France), Docteur en mécanique au Laboratoire de Physique et Mécanique Textiles (LPMT) de l’Université de Haute Alsace à Mulhouse. Ingénieur R&D, Start up biomédicale > Développement d’une prothèse de « stent valvulaire » en fibre textile.

2ème : Fern Kelly (31 ans – Nouvelle Zélande), Docteur de l’Université Victoria à Wellington (Nouvelle Zélande). Chercheur et post-doctorante au Laboratoire Gemtex à Roubaix (Laboratoire de l’ENSAIT) – Fondateur et ingénieur R&D de la start-up « Noble Bond Ltd » > Création d’une nouvelle méthode de coloration de la laine, à l’aide de nanoparticules d’or et/ou d’argent.

3ème : Ary Pauget (26 ans – France), Chef du Projet « Gold of Bengal » – Ingénieur textile, diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Industries Textiles (ENSAIT à Roubaix – 59 – France) > Développement de composites biosourcés et de renforts en fibre naturelle de jute.

4ème : Ludivine Meunier (29 ans – France), Responsable Recherche et Développement / Qualité chez Doublet SA à Avelin (59). Superviseur du Projet Intellitex. Docteur diplômé de l’ENSAIT et du laboratoire GEMTEX à Roubaix en octobre 2012 > Création, développement et industrialisation d’une gamme de vêtements intelligents avec afficheurs électrochromes intégrés dans la matière et d’afficheurs textiles électrochromes dynamiques.

5ème : Cornélia Sennewald (30 ans – Allemagne), Docteur et Chercheur associé à « Institute of Textile Machinery and High Performance Material Technology (ITM), Technische Universität Dresden, Germany (Allemagne) > Développement de nouvelles structures de fils métalliques et textiles tissés en trois dimensions, pour une utilisation de ces composites hybrides dans des applications légères et de très haute technologie pour le domaine de l’automobile et de l’aéronautique.

Renseignements pratiques :

Paul Schuler, coordinateur du Prix : 03 27 60 73 96 ou 06 62 85 60 11

Courriels : pschuler@netcourrier.com ou theophile-legrand@hotmail.fr

Site Internet : www.theophilelegrand.com

C'est à vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.