Club Invention - Europe

Bilan de l’année 2022, du Pôle invention régional de la Nouvelle Aquitaine


Cette année de 2022, j’ai beaucoup travaillé dans le développement du « Pôle invention régional de la Nouvelle Aquitaine et voici le bilan, sachant que ce projet est un pilote, non subventionné, non soutenu par l’État, par la région.

Au sujet de l’atelier communautaire de prototypage, il y a 13 imprimantes 3D à filament, une découpeuse numérique de vinyle et 2 scanners 3D.

Un scanner 3D ZS1
La découpeuse numérique de vinyle
Les imprimantes 3D

J’ai commencé à développer la vitrine des créations, pour permettre aux créateurs d’avoir la possibilité de vendre leurs créations gratuitement, d’avoir un petit stand propre à eux, avec un casier en bas qui se ferme à clé.

L’espace de la vitrine des créations

Au sujet de la vitrine des créations, il y a 6 stands, en fin d’année, il y aura 6 autres stands supplémentaires, pour en faire 12 stands dans le magasin.

Le but du Pôle invention régional, c’est de permettre de tout regrouper dans le même lieu, en proposant des services gratuits, sans aucune obligation d’adhésion à l’association, sans abonnement, etc. Dans l’esprit du site communautaire « Invention – Europe ».

Cette année, à la demande du public, j’ai mis en place, des services gratuits pour tout public :

– La vitrine des imprimantes 3D, un libre-service gratuit d’imprimantes 3D.

– Un stage découverte d’impression 3D gratuit, qui dure une après-midi, pour apprendre à faire une impression 3D, d’avoir les bases, un stage individuel, adapté au stagiaire, pour lui permettre par lui-même, si cette technologie est adaptée à ces demandes.

– Un atelier communautaire de réparation et de montage d’imprimante 3D, c’est un atelier de réparation d’imprimante 3D, de montage de kit d’imprimante 3D, pour permettre à tous, d’avoir un support technique gratuit. L’utilisateur aura juste les pièces de rechange à sa charge et il est totalement libre de les commander où il veut, s’il y a une pièce à changer.

– Une boutique sociale d’impression 3D, pour permettre aux utilisateurs locaux d’avoir des imprimantes 3D reconditionnées, pour les aider d’être propriétaire d’une imprimante 3D récente et d’avoir des bobines de filament moins cher que sur le marché.

J’ai aussi changé le matériel informatique, j’étais critiqué que les ordinateurs sous Linux (Fedora) et j’ai dû changer le matériel informatique, plus récent, avec 16 Go de RAM et sous Windows 11 Pro. Par du matériel plus performant et plus moderne.

L’année 2022 était une très bonne année dans le développement du projet, même si on est encore loin d’être au final du projet.

Pour la nouvelle année 2023, je vais continuer à développer l’atelier de prototypage, d’avoir d’autres imprimantes 3D et d’autres machines numériques. Voir les supports pour les scanners 3D, mini studio photo et plateau tournant, pour faciliter le scanne  3D, améliorer la qualité.

Je dois aussi faire des travaux pour permettre d’agrandir la surface, la boutique fait 90 M2 et il y encore plus d’espace que cela de disponible, mais cela demande des travaux à réaliser, de mise en norme, etc. Au sol, il y a 200 M2 et il y a 3 bâtiments en tout. Sa était prévu pour permettre de mettre en place, le projet du Pôle invention régional.

Il reste à finir l’atelier, avec d’autres machines numériques et réaliser la troisième partie du projet, la couveuse de micro-entreprises innovantes pour les inventeurs. Pour faire simple, on est à la moitié du projet.

Même si notre association « Club Invention – Europe » est l’association la plus petite des associations d’inventeurs, d’autres diront la plus minable des associations d’inventeurs, mais désolé pour ceux qui pensent cela, on est la plus active des associations d’inventeurs en France. Il faut être réaliste, l’activité des associations d’inventeurs en France, en 2022, on peut les compter sur une main. La taille de l’association ne veut rien dire et notre association ne force pas l’adhésion, pour grossir artificiellement, par rapport à d’autres associations d’inventeurs.

Ceux qui critiquent la gratuité des services, qui protègent surtout leurs petits business, ou parts jalousie, etc. Au départ du projet, que mon père (René TEMEY) voulait un espace physique, avec tous les outils de base, pour permettre d’éviter le parcours du combattant, un lieu adapté aux créateurs, de permettre à tous, l’envie de développer leurs idées par eux-mêmes en innovations. Dans le même esprit que le site communautaire, l’accès libre et gratuit. Pour être sûr, on a mit le nom du site communautaire dans le nom de l’association, pour que cette philosophie reste.

Peut-être qu’un jour, l’avenir du Pôle invention régional sera simplement un organisme public adapté aux créateurs, pour permettre aux idées de se développer en innovation, dans l’intérêt de la collectivité et c’était l’idée de mon père, de pouvoir créer un organisme public adapté aux créateurs. Aucun rapport pour faire de l’argent avec, ça n’a jamais été le but, le but, c’était de créer un outil, pour permettre aux créateurs d’avoir la possibilité de développer leurs projets par eux-mêmes, d’avoir la possibilité d’avoir un atelier, d’avoir un lieu de commercialisation, etc.

Ni mon père et moi-même, nous avons besoin de ce genre d’outil, au lieu de financer ce projet, j’aurais pu le financer pour moi-même. Donc on n’a aucun intérêt personnel à faire cela. Mon père est décédé en 2009, juste après la création de l’association et il n’a pas pu participer à son développement. Moi-même, je me suis retrouvé tout seul à développer ce projet, à la mémoire de mon père et qui m’a stimuler d’aller jusqu’au bout du projet.

Ce projet est un pilote, donc ce n’est pas parfait, mais cela permet d’avoir une base de travail, d’adapter aux utilisateurs, par leurs critiques, leurs commentaires, etc. C’est aussi un projet en Open Source, donc n’apporte qui, est libre de le développer et ni mon association, ni moi-même ont une exclusivité sur ce projet. Car le plus important, c’est que cela existe pour les créateurs, d’avoir des outils de base pour les aider à développer leurs projets.

Il faut être réaliste, dans le monde des associations d’inventeurs, la plupart proposent des salons, vendre des espaces d’expositions, même la copie du Concours Lépine, un concept du début du siècle dernier et qui n’est plus à jour. Il faut développer d’autres solutions, évoluer d’autres services, etc. On est dans un milieu créatif et on n’est pas capable de créer d’autres choses dans le monde des inventeurs, à part critiquer, salir un projet, etc. Je ne dis pas que le projet du Pôle invention régional est la solution unique, c’est une des solutions et ils faut que d’autres personnes développent d’autres solutions, pour l’intérêt de la communauté des inventeurs.

Pour la nouvelle année 2023, je vais continuer à développer le pilote et m’adapter à la demande des utilisateurs. Faire aussi l’enseigne du magasin, car j’ai eu des critiques dans se sens là, trop anonyme, doute d’escroquerie, etc. Il fallait que je fasse un choix dans le financement, à titre personnel, je préfère financer dans le matériel que dans une enseigne de magasin. Une enseigne de magasin ne va pas aider un créateur à réaliser sa création et c’est pour cela que j’étais plus stimuler à acheter des machines.

Dans le développement de la vitrine des créations, je pense que la notion de l’enseigne du magasin à une importance, car cela touche plus la clientèle que l’utilisateur. Si un créateur veut vendre sa création, il faut qu’il y ait une clientèle et une boutique sans enseigne, cela ne donne pas envie d’entrer dans un magasin. Au début du projet, il y avait sur l’atelier de prototypage, le libre-service gratuit d’imprimantes 3D, donc les utilisateurs locaux d’en foutent de l’enseigne du magasin.

Un autre problème, dans l’enseigne du magasin, il n’a pas sur le nom en haut, il y a aussi les panneaux plus bas et il fallait être sûr des activités qu’on propose, ça évite de les refaire. Je voulais aussi attendre le plus tard que possible, pour éviter de faire des erreurs.

Pour le reste, je ne sais pas, cela dépendra des demandes des utilisateurs, du financement personnel, des travaux à réaliser, etc. C’est pour cela que je ne prévois pas dans l’avenir, car je ne sais pas au-delà de 3 mois.

Au niveau besoin, il faut que je mette en place une buvette, un coin café pour permettre aux utilisateurs de boire un café pendant l’impression 3D. Je ne connais pas encore la forme, mettre une machine expresso à grain, avec du café Bio, etc. Proposer des sodas Bios par exemple pour l’été. C’est encore flou et j’éviterai l’alcool, pour ne pas donner une mauvaise image des créateurs et c’est pour cela que je vais dans la direction du Bio. Café, thé et soda. Il faudra que je trouve une solution en 2023. C’est un sujet important entre confort et image. Même pour une petite buvette associative, ce n’est pas aussi simple que cela et il ne faut pas faire concurrence aux commerces locaux, donc de proposer d’autres produits. Aussi permettre de créer une convivialité entre créateur et son client.

J’avais aussi pensé à créer des boissons, mais trop de boulot pour les préparations et normes d’hygiène. Au départ, j’avais pensé à un salon de thé, car cela n’existait pas dans la commune et donc pas de concurrence. Mais le Maire m’a dit qu’il va avoir un salon de thé, donc l’idée n’était plus adaptée. Après, j’ai eu l’idée du Bio, le bar et le café du coin ne propose pas cela.

Peter TEMEY, Président du Club Invention – Europe

10 commentaires sur “Bilan de l’année 2022, du Pôle invention régional de la Nouvelle Aquitaine

  1. Félicitations pour toute cette installation.
    Claude.
    L inventeur du marche pied malin qui n’est toujours pas commercialiser malgré les demandes du public.

    J’aime

  2. Cher Peter,

    Oui je suis encore de ce monde et je suis très content de lire ce matin ton bilan et de savoir que tu gardes cette même fougue que je t’ai connue. Bravo, toutes mes félicitations pour être le garant et le développeur des idées de ton père. Bien que tu n’es pas été très cool avec moi lorsque je défendais le Droit d’Auteur pour les inventeurs je ne suis jamais entré en conflit avec toi car j’ai toujours compris ce qui t’animait, l’ascendant de ton Père. Tu sais aussi que je l’ai connu, ton père et il y en a peu qui actuellement peuvent s’en targuer ! Bravo je te félicite pour cette réussite et tous mes voeux pour le développement généreux de ton projet. Que tu trouves rapidement des sponsors pour t’aider. Seul petit bémol, c’est l’orthographe de tes messages. Cela les rend moins sérieux.

    Toutes mes félicitations. Serge CASSAGNE

    >

    J’aime

    1. Bonjour Serge,

      Cela me fait plaisir d’avoir de tes nouvelles.

      Je n’ai pas changé d’avis sur le droit d’auteur sur le brevet d’invention, car cela ne donne aucune protection sur l’aspect technique. Au sujet du modèle et dessin, de la marque, il y a de la matière sur le Copyright. Au sujet de la protection de la technique, il y a que le brevet d’invention.

      Le but du Pôle invention régional, c’est de permettre de mettre en place des outils pour aider les inventeurs indépendants.

      Le but est de permettre aux créateurs de commercialiser leurs créations, pour qui est une entrée d’argent, pour permettre de financer par eux-mêmes leurs projets.

      En même temps, mettre le produit sur le marché pour sensibiliser les industriels, qu’on inverse la demande, que cela soit l’industriel qui est demandeur.

      Pour le créateur, cela lui permet de faire une micro économie, devant un tribunal, pour plagiat, cet aspect économique est important.

      Si on imagine qu’il a un pôle régional dans chaque région, sela permet aux créateurs de développer leurs projets au niveau national.

      On est encore loin d’être à ce niveau là.

      C’était l’idée de base de mon père, inversée sur la situation, de donner envie de développer des projets, etc.

      Au sujet de l’orthographe, si cela fait chier les profs et anciens profs, cela ne va pas m’empêcher de dormir. J’ai eu mon cotas de punition quand j’étais enfant, par ces gens là.

      A bientôt !

      Peter

      J’aime

      1. Tu es bien toujours le même. Dommage. L’orthographe n’est pas que pour l’école, c’est aussi une forme de maîtrises de la langue. Un vieux prof de SVT Serge

        J’aime

        1. Bonjour Serge,

          Comme tout prof, à part critiquer, tu ne fais rien de concret et tu as besoin de ces critiques pour te mettre en valeur, tu n’as que cela.

          Aucun moment, tu as eu une réflexion de rechercher la raison, comme la dyslexique et entant que prof, cela fait partie de ton boulot de détecter ce type d’handicap et cela montre ton niveau de compétence et ton esprit d’ouverture.

          Avoir une culture, c’est une chose, s’avoir l’utiliser, c’est une autre histoire et tu es une belle preuve.

          Tes remarques de petit fonctionnaire qui a été payé à rien foutre, qui prétend être supérieur aux autres, au nom de la connaissance, tu peux le mettre où je pense, car tu n’es même pas capable de transmettre ta connaissance aux autres.

          Heureusement qu’il a des cancres qui font des choses concrètes pour faire évoluer les choses.

          Même cela, tu es mal placé pour me donner des leçons, en plus, tu as une mentalité de mouche à merde et la preuve.

          C’est tellement facile de juger derrière un clavier, c’est facile de ce mettre en valeur en montrant les erreurs des autres, qui essaye de faire quelque chose.

          Toi, tu n’as rien fait, à part faire du vent, d’utiliser d’autres prendre de l’argent par des cotisations, pour financer tes propres ombres de projet. C’est trop facile !

          Profite de ta retraite, tu ne la mérite pas et laisse les vrais personnes actifs pour changer les choses et cela fait longtemps qu’on ne vit plus dans les années 60.

          Cordialement

          Peter

          J’aime

          1. Sans autre commentaire. Je suis venu, une fois de plus te féliciter et toi tu m’insultes. Je mets fin à notre communication. Serge Cassagne

            J’aime

            1. Serge,

              C’est toi qui a commencé à m’insulter au niveau de l’orthographe et tu le sais déjà ce type de problème et il ne fallait pas remettre une couche.

              Tu sais très bien que si tu me cherches, tu me trouves facilement.

              J’en ai vraiment marre des gens qui critiquent gratuitement et qu’eux-mêmes ne font rien concrètement pour la communauté.

              Avant de critiquer, il faut déjà regarder ce qu’il existe dans la communauté, des associations d’inventeurs fantômes, des pièces à pigeons, etc.

              Quand tu vois que dans notre association, il n’y a que 2 membres actifs et on arrive à gérer le site communautaire, le pilote du Pôle invention régional.

              Le plupart du boulot, je le fais tout seul et on n’est pas une équipe de 10 personnes comme certaines associations d’inventeurs et qui font beaucoup moins de choses que nous dans le concret.

              Tu le sais tout cela et ta critique est mal placée, juste pour décrédibiliser nos actions.

              Pour ceux qui sont comme toi, qui critiquent, pourquoi vous ne faites pas mieux ce qu’on fait ?

              Il faut travailler, cela demande beaucoup de temps et d’énergie, cela ne tombe pas du ciel. Il faut aussi financer, depuis la création de l’association, j’ai dépassé les 100.000 euros, car la gratuité à un coût et cela ne tombe pas du ciel.

              Généralement, les grandes gueules, concrètement, par magie, disparaissent, quand il faut travailler gratuitement et financer, ils n’existent plus.

              Ce n’est pas toi et les autres qui vont me donner des leçons.

              En plus, les inventeurs de base, ils s’en foutent complètement de l’orthographe, ils veulent avoir un accès libre d’information et c’est tout. Ils s’en foutent que cela soit une association, bien au contraire, la plupart des inventeurs sont déçus des associations d’inventeurs.

              Aucune association ne peut les aider, à part leur vendre une adhésion, de l’espace d’expositions, de revendre des services par des partenariats commerciaux, etc. Tu connais bien se système, tu faisais partie de cela, de l’époque de l’UFI et de l’EFI.

              Tu te rappelles du premier contact physique qu’on a eu ensemble, au bureau de l’EFI, suite à un plagiat de nom de domaine, d’une partie du site, que votre webmaster avait fait sur notre site communautaire. Sa donne déjà une idée de la mentalité.

              Il y a eu des suites, si tu veux qu’on les détaille, il n’a aucun problème, j’ai des choses à dire.

              Le passé doit rester au passé, mais si on critique, cela fonctionnera aussi dans les deux sens.

              Faire une félicitation en ajoutant une critique gratuite, je n’appelle pas cela une félicitation, plutôt une provocation et ne soit pas étonné, par la suite que je réponds à ta provocation.

              Tu sais très bien que ces commentaires sont publics et non privés. Juste pour te mettre en valeur et jouer à la petite victime.

              Tu ne sers à rien ici, tu offres rien de nouveau, pour aider les inventeurs, juste salir un responsable du support et rien dans l’aspect positif.

              Comme tous les grandes gueules font sur le site communautaire, le site pourri qui a des tas de fautes d’orthographe, pour aller rechercher des informations, etc.

              Cela me fait rigoler, on critique un support et vous en profitez. Sans aucun respect du support, de l’équipe, de l’association. Cela montre votre niveau de moral et c’est avec cette moralité qui vous donne le droit de faire des leçons aux autres.

              Peter

              J’aime

  3. Bravo pour ce travail de mise en place !
    Au sujet de l’enseigne, je vois dans l’article une découpeuse vinyle . . . .
    une ou 2 petites maquettes à l’échelle réduite et le choix par les membres de l’équipe, non ?
    Bien cordialement
    zelectron

    J’aime

    1. Bonjour Zelectron,

      Au sujet de la découpeuse numérique de vinyle, je l’ai acheté pour permettre de réaliser les éléments de l’enseigne du magasin et cela peut être utile pour découper tout ce qui peut être découper au cutter. Qui peut être un outil complémentaire d’un laser. La découpe du cutter donne une meilleure finition que le laser.

      La découpeuse numérique de vinyle est aussi Bluetooth, donc elle peut fonctionner sur un smartphone ou tablette, en installant une application gratuite. En plus de l’ordinateur de l’association.

      Sa permet aux utilisateurs d’avoir du choix et la liberté d’utiliser la machine comme ils veulent.

      Oui, je prévois d’acheter du contreplaqué marine ou plaque de plastique, tout dépend du coût. Après la période du froid, ça sera plus simple pour la mise en place.

      Pour l’autre question, sur le sujet de la maquette, je n’ai pas compris ! Il n’a pas de membre, cela veut dire que notre association vend des adhésions et donc, ce n’est pas gratuit. Donc il y a que des utilisateurs, tout simplement.

      L’utilisation du matériel est totalement libre, l’ utilisateur prend en charge que la matière première et il est libre de se fournir où il veut.

      Les seules conditions, de bon sens, de respecter le matériel, le lieu et les autres utilisateurs.

      Le nombre de maquettes, c’est l’utilisateur qui le décide et pas l’association.

      On lui met à disposition des outils gratuits et le reste, l’utilisateur est totalement libre de faire ce qu’il veut avec, si cela respecte la fiche technique de l’outil, que cela respecte la Propriété Intellectuelle (pas de plagiat), à part cela, l’utilisateur est totalement libre et indépendant, personne sur son dos pour le surveiller, on n’est pas un Fab-Lab.

      Pour l’utilisateur qui ne sait pas servir de l’outil, on lui explique comment cela fonctionne. S’il y a un souci, il peut demander de l’aide, il ne sera pas tout seul.

      L’utilisateur est libre d’utiliser plusieurs machines en même temps, dans la limite de la disponibilité des machines, c’est du bon sens.

      La créativité, la notion de liberté est importante, donc les utilisateurs sont libres et on se base sur la confiance mutuelle.

      Dans le même esprit que sur le site communautaire « Invention – Europe », c’est la même base, du virtuel à la réalité.

      Cordialement

      Peter

      J’aime

C'est à vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.