Les brevets tous azimuts d’Airbus


Les ingénieurs de chez Airbus ne chôment pas : le groupe aéronautique est l’une des entreprises qui déposent le plus de brevets. Quelques exemples en images.

airbus-cockpit_2015

Ce brevet d’Airbus déposé en 2014 redessine le cockpit et lui enlève ses fenêtres. Rassurez-vous le pilote ne manie pas l’appareil à l’aveugle. Un écran numérique lui permet de voir l’environnement. Et la nouveauté c’est qu’on pourrait placer le cockpit n’importe où ! Les images du brevet montrent un cockpit dans le nez de l’avion, mais aussi à l’arrière ou sous la cabine, ce qui permettrait au nez de l’avion d’être plus long et plus aérodynamique.

airbus-cabine-ronde_2015

Ce brevet change complètement la forme de l’avion et la façon dont il vole. La cabine est en forme d’anneau, ce qui permet de mettre plus de passagers que dans un avion traditionnel. Le design des ailes donnerait également plus de vitesse et une meilleure consommation de carburant.

airbus-trappe_2015

Ce brevet a été déposé par Airbus en 2002, quelques mois après l’attentat du 11 Septembre 2001. L’idée est de placer une trappe devant l’entrée du cockpit. Elle peut être ouverte par les pilotes pour faire tomber un éventuel terroriste dedans.

airbus-niveaux_2015

Toujours pour gagner de la place mais cette fois en classe affaires. Début octobre, Airbus a déposé un brevet pour ces sièges, agencés comme des gradins. Les sièges du dessus sont accessibles par des escaliers et se transforment en lit. Ce nouveau design ne plaira pas forcément aux hommes d’affaires qui aiment bénéficier de leur propre espace.

airbus-hublots_2015

Airbus a également déposé un brevet pour une fenêtre interactive. Le document ne précise pas ce que la fenêtre sera capable de faire. D’après le site internet « Skift », spécialisé dans l’information de voyages, la fenêtre pourrait notamment donner des informations sur des lieux que l’avion survole.

airbus-lits_2015

Les voyageurs se plaignent fréquemment de ne pas pouvoir allonger complètement leur siège pendant les longs trajets. Un brevet déposé par Airbus en septembre 2015 propose de remplacer une partie des sièges par des lits en compartiment. L’inconvénient, c’est que le passager doit rester allonger tout le voyage. Les lits sont équipés de ceintures de sécurité, d’écrans, les repas y sont servis, bref tout est normal sauf que vous êtes allongés et qu’il vaut mieux ne pas être claustrophobe.

Source : Ouest France

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s